Human Postcard : Arthur Sauzé

28.06.2018

Arthur Sauzé a su dépasser un fort handicap de bégaiement pour non seulement prendre la parole en son nom mais aussi donner la parole à d’autres. Diplômé en droit, il est aujourd’hui un acteur de la transformation juridique. Spécialiste en droit du travail coté employeur et diplômé du  mastère spécialisé juriste manager international d’emlyon business School en 2017, il a su rapidement mettre en pratique ses connaissances et son expertise au sein de plusieurs projets interdisciplinaires.

Sa passion est contagieuse et lui donne un talent fédérateur qui porte ses projets au succès. Son envie de repenser le droit au 21e siècle l’a mené à participer auHackathon Justice Lab, concours organisé par le Ministère de Justice afin d’améliorer l’administration de celle-ci. Son projet était de créer la plateforme numérique (TIGLINK), une future agence nationale pour le travail d’intérêt général. Au travers de ce projet, il a su anticipé deux enjeux distincts de la justice française d’aujourd’hui : La nécessité (pratique et économique) de trouver une alternative à la peine d’emprisonnement et le besoin de numériser la Justice.

En parallèle de ce projet d’envergure, Arthur Sauzé développe une deuxième legaltech ayant pour but de faire bouger les lignes au sein du milieu des avocats en permettant aux petits cabinets de travailler en réseau et mutualiser leurs moyens et compétences. 

Au travers d’interventions dans la presse et dans le milieu de l’éducation (Univ. Panthéon Assas, EY, l’école des avocats), Arthur Sauzé est aujourd’hui non seulement un entrepreneur mais aussi un porte-parole des Legaltechs qui peuvent selon lui avoir une mission de service publique et participer au changement du monde légal de demain.