Les Business Schools, l’excellence disruptive de la concurrence

08.11.2018

Billet publié le 7 novembre 2018 sur le blog de Bernard Belletante, Président du directoire emlyon business school

"Peu d’organisations sont l’objet d’autant d’articles que les business schools. Régulièrement, elles sont critiquées sur une impression, un fait divers, une opinion idéologique, très rarement sur le fond. Et pour cause, les Business Schools françaises ont été, sont et seront des acteurs d’innovation dans le système éducatif français, européen et mondial. Innovatrices, elles le sont parce qu’elles brisent régulièrement les frontières régissant un univers académique sous contrainte étatique.

De la mise en place de l’apprentissage dans l’enseignement supérieur par l’Essec (1993) à la création d’un CDI pendant les études (emlyon & Adecco 2016), en passant par les premiers incubateurs académiques (emlyon business school en 1984), la frontière entre le monde académique et le monde de l’entreprise a été abolie depuis longtemps. Tout le système de l’enseignement supérieur a pu en profiter. Elles ont créé les stages, système de plus en plus copié à l’étranger. Elles créèrent des associations de diplômés tournées vers l’employabilité et des services carrières performants tout au long de la vie professionnelle. Deux initiatives aujourd’hui largement dupliquées et c’est bien. Aujourd’hui, demain, à travers des incubateurs sans mur, des accélérateurs sectoriels, elles seront investisseurs dans des start-up. Aujourd’hui, demain, elles co-produiront des parcours de transformation avec des entreprises françaises et étrangères et encore plus de diplômes « in-vitro »..."

Lire la suite