Une journée inoubliable

02.10.2009

Samedi 31 mars 2007 : EM LYON célèbre la cérémonie officielle de remise des diplômes des promotions 2006 des programmes ESC et mastères spécialisés. Une cérémonie placée cette année sous le double signe de la couleur rouge et de la nouveauté.

La nouveauté, car, pour la première fois, EM LYON investit l’Amphithéâtre, fleuron architectural de la Cité Internationale de Lyon signé Renzo Piano. Lieu d’exception à la hauteur de cet évènement d’exception, il permet d’accueillir les 1500 personnes ! (les 422 diplômés et leurs familles, amis, professeurs…) venues assister à ce moment unique dans la vie d’un homme ou d’une femme.
Le rouge, couleur emblématique de la marque d’EM LYON, mais aussi symbole de vie et d’action, est présent partout, tel un heureux présage : le rouge des fauteuils et de la scène répondant à celui des écharpes dont sont ceints les diplômés.

Patrick Molle, Directeur Général de l’Ecole, ouvre la cérémonie par ce conseil aux jeunes diplômés : « Comme EM LYON, placez l’ambition au cœur de vos projets», et rappelle les quatre grands principes qui définissent l’identité d’EM LYON : « Nous sommes une école militante de l’esprit d’entreprendre, de la connaissance, de l’esprit de réseau et de la responsabilité. »

Patrice Houdayer, Directeur d’EM LYON Grande Ecole (pôle formation initiale) et Tugrul Atamer, Doyen de la Faculté se succèdent aussi sur scène pour féliciter les diplômés. Tandis que le premier les encourage à cultiver « les valeurs d’intégrité et de respect d’autrui, sans oublier le maître-mot de toute activité : le plaisir », le doyen souligne la magie du moment. Il évoque aussi les mutations profondes auxquelles ces jeunes hommes et femmes seront confrontés dans le monde de demain, les encourageant à les vivre sans baisser les bras mais plutôt comme autant d’opportunités à saisir.
Et alors que Philippe Marcel, Président du Conseil d’Administration d’EM LYON prend la parole pour leur rappeler, aphorismes à l’appui, que la première des vertus d’un leader reste la modestie, Guy Mathiolon, Président de la CCI de Lyon, les enjoint à ne pas oublier leur ville d’adoption et à en devenir les ambassadeurs dans le monde. Dans le même esprit, Philippe Sans, co-Président de l’Association des Diplômés, insiste sur la force du réseau qui compte à ce jour plus de 16 000 diplômés et l’importance d’en être un membre actif.

Comme pour un véritable show, Philippe Fournier et l’orchestre Classic’A Jazz, accompagnent en live chaque étape de la cérémonie. Au cours d’un premier intermède, le chef d’orchestre convie une jeune diplômée pour un jeu de questions-réponses au piano. Il encourage ensuite un jeune diplômé à diriger l’orchestre, démontrant ainsi avec humour et finesse que l’art de manager consiste surtout à savoir écouter, comprendre et interagir avec son environnement.
« Nous sommes tous des compositeurs », répond en écho, Alexis Gruss, invité d’honneur de cette journée inoubliable. Dans un discours, empreint de poésie et de franc-parler, il explique que le monde du cirque et celui de l’entreprise sont plus proches qu’il n’y parait. Et empruntant à la mythologie du clown, il conclut par ces mots : « L’art, c’est le travail effacé par le travail ».